Off-campus University of Richmond users: To download campus access theses, please use the following link to log in to our proxy server with your university username and password.

Date of Award

2016

Document Type

Restricted Thesis: Campus only access

Degree Name

Bachelor of Arts

First Advisor

Dr. Sara Pappas

Abstract

Le terrorisme. Ce mot a une définition plus large qu’un acte de violence contre l’humanité ou contre une société en particulier. C’est un synonyme de peur, presque d’horreur, mais aussi un acte dont le but principal est de générer et de propager les actes violents. Cependant, ce mot a un lien presque inaliénable avec un des actes les plus grands de l’histoire occidentale : la période de la Terreur après la Révolution Française de 1789. La Terreur comprend les années 1793-1794, une période pendant laquelle il n’y avait pas de gouvernement concret et sa seule politique était basée sur la peur. Voilà pourquoi les personnes nommées les plus fortes ont pris la responsabilité de guider le peuple vers une nouvelle France. Néanmoins, on n’avait pas de solution pacifique ; au contraire, c’était un système basé sur la violence et il est souvent caractérisé par l’image de la guillotine. Dans ce même ordre d’idées, il y a un personnage en particulier qui est lui même l’essence de la Terreur : Maximilien de Robespierre. L’auteur Albert Parry décrit Robespierre comme un avocat qui détestait les lois, qui a pris son pouvoir dans l’année 1792: la raison principale de l’abrogation des lois est l’introduction de la peur comme la seule législation.1 C’est important de comprendre que la Terreur signifie la première tentative de créer un gouvernement à travers la légalisation des meurtres pour introduire un changement dans tous les niveaux de la société.

Available for download on Monday, May 31, 2021

Share

COinS