Author

Hannah Kelley

Date of Award

Spring 2012

Document Type

Thesis

Degree Name

Bachelor of Arts

Department

Modern Literatures and Cultures

First Advisor

Dr. Lidia Radi

Abstract

Cette dissertation vise à explorer le raisonnement complexe linguistique derrière la langue française officielle et le verlan, pour qu’on puisse mieux comprendre ce que le verlan est en train de faire socialement pour la communauté beur duquel il est venu. Pour nous situer d’abord un peu, on commence avec une histoire brève de l’immigration maghrébine (ou l’Afrique de Nord : l’Algérie, la Tunisie, et le Maroc) ainsi que les idéaux républicains de la France qui ont apporté la fierté légendaire en une langue française pure. Après, on examine la façon dont ses histoires interagissent aujourd’hui, ce qui laissent les identités des générations beurs déchirées et les forcent à se définir aux marges de la société française. Ensuite, on observe comment le verlan reflète la situation sociale des beurs et comment il offrit l’opportunité de fournir une identité nouvelle tout en contestant l’autorité de la langue dominante. Enfin, on analyse comment et pourquoi le verlan a été approprié par le langage familier des françaises partout dans le pays. En explorant ces sujets profondément compliqués, cette dissertation cherche à montrer que le verlan est en train d’achever ce que la politique n’avait pas encore fait : l’ubiquité du verlan ouvre la porte de l’acceptation envers une population autrement exclue par la culture dominante, car il transforme le concept traditionnel d’une identité française homogène d’une idéal plus inclusif et multiethnique.

Share

COinS